Rythmes scolaires

Dans la séance du 21 mars 2018 le Conseil Municipal a pris la décision sur les rythmes scolaires pour la rentrée 2018/2919, extrait du compte rendu du Conseil Municipal de la séance :

"La semaine scolaire sur 4 jours dans les écoles primaires est à nouveau possible par dérogation au principe maintenu des 4,5 jours pour tenir compte de contextes locaux.

Avant de décider du maintien ou non de la semaine des 4,5 jours les élus de Kunheim ont souhaité éconnaître l’avis des parents, de leurs représentants et des enseignants, ce qui n’avait pas pu être réalisé avant le renouvellement du projet éducatif territorial.

Un questionnaire a été remis aux 137 familles concernées puis présenté aux conseils d’école. Les résultats sont :

 

Exprimés

4 jours

4,5 jours

Familles – sondage du 15 au 31 janvier 2018

120

74

46

 

Conseil d’école maternelle du 12 février 2018

 

8

 

4

 

4

Conseil d’école élémentaire du 19 février 2018

13

6

7

 
Un décalage de 5 minutes entre les horaires des deux écoles a été proposé et largement plébiscité.

Considérant ces avis, le conseil municipal, dans le souci de l’intérêt des enfants, décide de maintenir la semaine scolaire à 4,5 jours à la rentrée 2018/2019.

Les avis des conseils d’école et la décision du conseil municipal seront transmis à l’inspection académique qui décidera de confirmer ou non ce choix."

Par courrier reçu en mairie le 4 mai 2018, un groupement de parents d'élèves a sollicité des élus municipaux de Kunheim de, « comme la quasi-totalité des villes et villages, revenir à la raison et accepter le retour aux 4 jours d'école. »

Cette demande s'appuie sur le fait que le conseil municipal aurait préféré aller à l'encontre des résultats du sondage largement favorables à la semaine de 4 jours, et ce au mépris du constat de certains parents et enseignants de l'état de fatigue des enfants.

Pour rappel :

1) Les rythmes hebdomadaires : la semaine de 9 demi-journées hebdomadaires constitue le régime normal de fonctionnement des écoles primaires ; la semaine de 4 jours hebdomadaires constitue une exception à ce principe.

2) Le vote des conseils d'école : a respecté les indications de la fiche procédure adressée, par les services de l'lnspection d' Académie aux directrices des écoles concernées, notamment la liste des éléments à prendre en considération, parmi lesquels les rythmes biologiques des enfants ainsi que les incidences sur l'organisation des familles en termes de garde des enfants, ... avant de voter (extrait dans le document complèt de la réponse au parents ci-joint).

3) La procédure de décision : elle est rappelée dans le courrier de l'lnspection académique du 28 juin 2017 (document téléchargeable ci-dessous) : les conseils d'école votent et transmettent le résultat au conseil municipal qui se prononce à son tour. Les résultats sont connus : conseil d'école maternelle: égalité – conseil d'école élémentaire: favorable à la semaine de 4,5 jours
Le Projet Educatif Territorial préconisait de consulter au préalable les parents. Les résultats de ce sondage ont servi d'indicateur pour les conseils d'école. lls ne se substituent pas à la procédure décisionnelle. Pour mémoire, au sein des conseils d'école, les représentants des parents d'élèves et l'équipe pédagogique participent majoritairement au vote.

4) Les rythmes biologiques de l'enfant : des études récurrentes rappellent que « la semaine de 5 jours est la plus favorable à la continuité éducative, à la répartition équilibrée des charges de travail et au respect des rythmes biologiques, surtout dans le cadre d'un transfert du samedi au mercredi, d'une semaine de 9 demi-journées, dont 5 matinées, et lorsqu'il existe un réel aménagement du temps (horaires quotidiens) et des rythmes (alternance des activités) ».

Quelques liens utiles :
https://www.francas33.fr/images/temporaires/plaidoyer_rythmes_FrancasLigueAndevRFVE-nov2017.pdf

http://www.bry94.fr/IMG/pdf/rythmes_scolaires_mode_de_compatibilite.pdf

Le conseil municipal s'est prononcé sur le fondement de l'ensemble de ces considérations, de manière objective, sans démagogie, dans le strict respect de l'intérêt supérieur de l'enfant.

Le maire de Kunheim, le 22 mai 2018

 

Retour à la liste des thèmes